Le nom, sujet ou complément d'objet, peut être l'objet d'une qualification. C'est-à-dire une détermination particulière qui est réalisée autrement qu'à l'aide d'un adjectif ou d'un complément de détermination.

Un nom est attribut quand il indique la qualité donnée ou reconnue soit au sujet, soit au complément d'objet, par l'intermédiaire du verbe.

L'attribut du sujet

L'attribut du sujet est introduit par un verbe d'état (être, paraitre, sembler, etc.), par certains verbes passifs ou certains verbes intransitifs :

Exemples :
Elle a été élue déléguée : "déléguée" est attribut du sujet "elle"
Paul restait un enfant : "enfant" est attribut du sujet "Paul"

L'attribut du complément d'objet

L'attribut du complément d'objet est introduit par un verbe comme : croire, estimer, faire, juger, penser, nommer, rendre, voir, choisir élire, trouver, etc.

Exemples :
Je le crois honnête homme : "honnête homme" est attribut du complément d'objet.
Le roi l'a fait duc et pair : "duc et pair" est attribut du complément d'objet. (Pour information : Le titre de duc et pair est l'une des dignités les plus élevées dans la noblesse, juste après les princes du sang)

ATTENTION

L'attribut du sujet ou du Complément d'Objet, peut être introduit par une préposition (pour, en, de) ou par une conjonction (comme).

Exemples
On l'a pris pour un fou : "fou" est attribut du Complément d'Objet
Elle me traite en ami : "ami" est attribut du Complément d'Objet
Il est considéré comme un savant : "savant" est attribut du sujet "il"

Le nom mis en apposition

Un nom est mis en apposition quand il se joint (le plus souvent sans l'intermédiaire d'une préposition) à un nom - ou à un pronom - pour en indiquer la qualité, le définir ou le préciser. L'apposition désigne la même personne ou la même chose que le nom qu'elle complète.

Le plus souvent, l'apposition est séparée du mot qu'elle complète par une pause, souvent une virgule.

Exemples :
Le loup, terreur de la forêt : "terreur" est mis en apposition à "loup".
Vous, les enfants de ce groupe : "enfants" apposition à "vous" !

Parfois, l'apposition et le mot complété sont simplement juxtaposés, sans virgule ni pause

Exemple :
Un enfant prodige.
Voici ma cousine docteur

ATTENTION

Dans des expressions comme : La ville de Paris, le mois de mai, le titre de vicomte, les mots "Paris", "mai" et "vicomte" sont considérés comme des appositions de construction indirecte.

Le nom mis en apostrophe

Un nom est mis en apostrophe quand il désigne la personne (ou la chose personnifiée) que l'on interpelle :

Exemples :
Marius, viens à table ! : "Marius" est mis en apostrophe
Sonnez, sonnez toujours clairons de la pensée ! : "clairons" est mis en apostrophe.