Les modes indiquent l'état d'esprit de celui qui parle. Chaque mode correspond à une manière différente d'envisager l'action (réelle, éventuelle, virtuelle, constater un fait, donner un ordre, exprimer un souhait...). Il existe 2 types de modes dans la langue française : les modes personnels et impersonnels.

Les modes personnels :


Il y a 4 modes qu'on dit personnels : L'indicatif, le conditionnel, le subjonctif et l'impératif.

L'indicatif permet de constater un fait, l'action verbale est envisagée comme étant réelle.

Le conditionnel est un mode qui présente des faits soumis à une condition, l'action verbale est envisagée comme étant éventuelle, ou irréelle (conditionnel passé)

Le subjonctif est un mode qui présente les faits comme étant virtuels, on espère l'action verbale mais (bien souvent) elle n'est pas réelle au moment où l'on parle.

L'impératif est un mode qui présente l'action verbale comme étant directive, on veut diriger les actes de quelqu'un, on exprime donc un ordre.

A noter

Le conditionnel est parfois rattaché à l'indicatif. Pour en savoir plus, regardez notre leçon concernant le mode du conditionnel.

Les modes impersonnels:


Il y a 3 modes impersonnels dans la langue française :

  • l'infinitif,
  • le participe (passé et présent)
  • le gérondif (en faisant)

Il s'agit de modes impersonnels car ces verbes ne possèdent pas de désinences permettant de distinguer les personnes. Il s'agit généralement d'un "s" pour la 2e personne du singulier ou d'un "t" pour la 3e, etc).

A noter

Les formes verbales de ces modes assurent parfois d'autres fonctions que verbales :

  • Le participe peut être utilisé comme un adjectif ;
  • Le gérondif a souvent une fonction adverbiale ;
  • L'infinitif est souvent utilisé comme un nom et obtient des fonctions associées au groupe nominal. On trouve donc souvent l'infinitif précédé d'une préposition.

Exemple : "pour finir", "après manger" etc.

À lire également

Voici la liste des autres articles qui traitent de règles de grammaire concernant  :